Skip to main content

www.fete-moisson-provins.org

Commune Libre de la ville haute de Provins

Accueil
Agenda
Fete de la moisson
Theme de la Fete
Programme de la Fête
Reservation Billeterie
Prélude à la Fête
Exposition
Espace presse
Le battage à l'ancienne
Traditions
Voitures anciennes
Photos de la Fête
Videos de la Fête
La Fête en pratique
Hotels - Restaurants
Contactez-nous
Association Commune Libre
Tracteurs anciens
Partenaires
Plan du site
La Commune Libre de la Ville Haute de Provins, présente dans le cadre de la Fête de la Moisson 2015, son exposition "Voyages et voyageurs provinois".

A l'hôtel de Savigny à partir du 16 juillet.


Au début du XIXe siècle, la France est un pays essentiellement rural, les dépêches sont acheminées à cheval, les voyages s’effectuent sur des routes cahoteuses, dans l’inconfort des diligences et des mallesposte.


La lenteur du rythme des échanges entrave l’essor économique.
L’utilisation de la machine à vapeur va apporter une croissance de la production sans précédent dans les manufactures, l’agriculture et engendrer un véritable progrès dans les transports.


C’est la première Révolution industrielle.
Si la mécanisation, conjuguée au chemin de fer, permet la production à grande échelle et la distribution aux quatre coins de la France, cependant, de nombreux intérêts ralentissent le développement ferroviaire: hostilité des voituriers, des aubergistes, manque de capitaux et méfiance des épargnants envers
l’innovation.


Cette exposition rappelle que l’époque de la vapeur a suscité un grand espoir pour la ville de Provins et sa
région.
Des entreprises innovantes, de mécanique agricole, de battage, de fonderie, de scierie, des moulins... ont utilisé des moteurs à vapeur, la plupart construits et entretenus par les ateliers Noël, mécanicien à Provins.


Dès le passage des premières lignes de chemin de fer en Seine-et-Marne, Provins tente de briser son isolement et de bénéficier d’une liaison ferroviaire. Cependant après plusieurs projets, malgré des requêtes répétées, la ville doit se contenter d’un simple embranchement pour rejoindre la ligne Paris-Mulhouse.


Cette opportunité va alors doper les projets de la ville, lui permettant entre autre de développer le tourisme. Elle va engager des études dans le but d’accueillir et de distraire les visiteurs venant aux Eaux minérales de Provins.


Le même espoir se fait ressentir pour les communes environnantes, dotées d’une gare et desservies par le train ou le tramway, ce qui permet aux habitants de sillonner rapidement la Brie ou de joindre Paris, Troyes,
Montereau ou Esternay...